Les outils pour évaluer sa capacité d’emprunt

capacité d’emprunt

Les faibles taux d’intérêt du crédit immobilier incitent de nombreuses personnes à envisager l’achat d’un immeuble. Si l’acquisition du bien doit en partie être couverte par un prêt, il est important de déterminer sa capacité mensuelle de remboursement pour connaître le montant maximum à emprunter.

Calculer le montant d’emprunt maximal

Si vous désirez acheter un bâtiment ou le faire construire et que vous devez solliciter un prêt immobilier, la première étape consiste à chiffrer le montant que vous serez capable de rembourser chaque mois.

Votre capacité de remboursement est liée aux revenus du ménage. Le montant total des charges mensuelles ne peut dépasser 33% des revenus. Il est bien sûr tenu compte des remboursements d’éventuels crédits en cours. Il est important de prouver des revenus stables même s’il s’agit d’allocations quelconques.

Visiter le-pret-immobilier.com, vous permet de bénéficier d’outils permettant une simulation de prêt immobilier. D’autres frais viennent toutefois augmenter le coût de la transaction et nécessitent une analyse plus approfondie de la situation.

Bien choisir l’organisme de crédit

Les offres de prêt ne manquent pas. Il importe de choisir un organisme de crédit spécialisé qui connaît toutes les astuces pour obtenir un prêt immobilier au meilleur prix.

Bien que les taux d’intérêts pratiqués soient plus ou moins identiques, il ne faut pas perdre de vue que quelques dixièmes de pourcent représentent une différence non négligeable quand il s’agit de sommes importantes. Au plus l’intérêt est bas, au plus le montant que vous pouvez emprunter est élevé.

Des frais à ne pas négliger

L’achat d’un immeuble et l’ouverture d’un crédit immobilier entraînent des frais augmentant le coût de la transaction. Il y a les frais de dossiers dont le montant varie de 1 à 1,5% du montant emprunté et les frais de notaire auxquels s’ajoutent généralement le montant dû pour l’hypothèque du bien. Ces frais sont exigés en un paiement unique au moment de la signature du contrat. Ils peuvent être payés par des fonds propres ou être englobés dans le montant du financement.

L’emprunteur doit également payer la première échéance de l’assurance de prêt immobilier exigée par l’organisme prêteur. Cette assurance garantit le paiement des mensualités en cas de défaillance du débiteur suite à un sinistre, entre autres le décès, l’invalidité, la perte d’emploi. Comme il est possible de souscrire son assurance de crédit immobilier auprès de n’importe quel assureur, il est bon de se renseigner sur les différentes options possibles. De nombreuses informations sont disponibles sur le-pret-immobilier.com où vous pouvez également demander une simulation de crédit immobilier personnalisée.