Conseils pour bien choisir son crédit immobilier

crédit immobilier

Selon la situation personnelle de l’emprunteur et de l’acquisition envisagée (ancien ou neuf), il existe diverses options de prêts possibles. Qu’il s’agisse d’un premier achat immobilier ou non, pour bénéficier des conditions de prêt les plus avantageuses, l’acquéreur à tout intérêt à prendre le temps de la réflexion pour évaluer ses capacités d’emprunt et trouver un financement approprié. Alors quelles sont les étapes à prendre en compte avant de choisir son prêt immobilier ?

Évaluer ses besoins de financement

L’apport personnel, la capacité d’emprunt autorisée par les revenus, le taux et la durée du prêt détermineront le « pouvoir d’achat immobilier » du futur acquéreur. Même si l’apport personnel ne constitue plus une garantie pour obtenir un prêt satisfaisant, il représente néanmoins un bon indice de la capacité du demandeur à assumer le remboursement d’un emprunt auprès de l’organisme de crédit. Vous trouverez plus d’informations relatives à l’apport personnel sur ce site.

Après déduction des charges et des dépenses courantes, l’emprunteur doit s’assurer que le « reste à vivre » lui garantit un niveau de vie confortable. Pour les banques, l’ensemble des mensualités de remboursement – tous emprunts confondus – ne doit pas dépasser 33 % du revenu net annuel et déterminera le montant maximal de l’emprunt en fonction du taux et de la durée du prêt.

Le simulateur est un outil simple et rapide pour estimer en quelques clics sa capacité d’emprunt.

Construire son financement

Rien ne vaut une enquête de terrain pour rechercher des solutions de financement et déterminer le taux d’intérêt du prêt immobilier, sa durée et sa nature (fixe, révisable ou plafonné) afin d’obtenir une mensualité de remboursement relative à sa situation.

Vérifier son éligibilité à un prêt aidé, dont les principaux sont le prêt à taux zéro plus, le prêt à l’accession sociale (PAS), le prêt conventionné (PC) et le prêt 1 % logement. Ces dispositifs de prêts réglementés présentent des conditions avantageuses et sont généralement soumis à certaines conditions.

L’emprunteur pourra choisir de démarcher sa banque en prenant soin de constituer un dossier complet et jouer la carte de la concurrence pour comparer les offres, ou de mandater un courtier en crédit immobilier qui se chargera de négocier des conditions de prêt avantageuses et de dénicher le meilleur taux pour un prêt immobilier.

Sécuriser ses remboursements

L’assurance emprunteur est obligatoire, avec toutefois le choix d’une adhésion au contrat d’assurance du prêteur ou d’opter pour une souscription auprès d’un autre organisme. En cas d’accident ou de maladie gave, elle remboursera les échéances du prêt et prendra en charge le montant de l’emprunt restant dû en cas de décès.